Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arrestation d'un ancien policier en croisade contre la corruption

Publié le par SABAKA


Un ancien policier russe devenu une célébrité en Russie pour avoir dénoncé dans une vidéo sur l'internet la corruption régnant parmi les forces de l'ordre, a été arrêté vendredi pour escroquerie et abus de pouvoir, a indiqué le comité d'enquête du parquet dans un communiqué.

"A la demande des enquêteurs de la région de Krasnodar, l'ancien policier Alexeï Dymovski, accusé d'escroquerie et d'abus de pouvoir, a été placé en détention provisoire", indique le communiqué, sans plus de précisions.

"On a passé les menottes à Alexeï, et on l'a mis dans une voiture de police. Cela a été planifié à l'avance", a confirmé son avocat Vadim Karastelev à l'agence Interfax.

"Ils ont expliqué qu'il a prétendument menacé lors de l'audience en justice un membre des forces de l'ordre participant à l'enquête criminelle pour escroquerie", a-t-il ajouté.

Une enquête contre l'ancien policier pour escroquerie et abus de pouvoir a été ouverte fin décembre. A l'époque, M. Dymovski avait déclaré avoir été accusé d'avoir détourné 24.000 roubles (560 euros, 800 dollars) en quatre ans et dénoncé "une vengeance et un moyen de (le) faire taire". Il risque jusqu'à six ans de prison.

"Cet homme s'est exprimé sur les activités illégales de ses supérieurs. Et alors, il ne faut pas ? A présent on l'a arrêté. C'est révoltant", a déclaré la militante des droits de l'homme Lioudmila Alexeeva à Interfax.

"D'abord, nous allons l'aider (à avoir) un avocat. Deuxièmement nous allons suivre son sort et rendre public son dossier", a-t-elle ajouté.

M. Dymovski, ancien commandant de la police à Novorossiïsk (sud), avait fait sensation en novembre en diffusant des messages vidéo sur son site et sur YouTube où il s'était plaint notamment d'avoir été contraint par ses chefs d'élucider des crimes "imaginaires" afin d'améliorer les statistiques, réclamant l'aide du Premier ministre Vladimir Poutine.

Il avait aussitôt été destitué pour "diffamation". Plusieurs autres personnes ont depuis suivi son exemple en publiant leurs propres témoignages.

L'affaire Dymovski fait partie d'une série de scandales de meurtres, de corruption et de fabrication de preuves au sein du ministère russe de l'Intérieur. Le président russe Dmitri Medvedev a lancé en décembre 2009 une réforme de la police qui prévoit notamment la réduction de 20% des effect

Commenter cet article