Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bras de fer américano-russe au sujet du Kosovo devant la CIJ à La Haye

Publié le par SABAKA

AP | 08.12.2009 | 18:58

Les Etats-Unis et la Russie se sont opposés mardi sur le Kosovo devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye, les premiers se réjouissant lde la déclaration d'indépendance kosovare, la seconde soutenant que le Kosovo était toujours une province de la Serbie.

La CIJ a été saisie par Belgrade pour se prononcer sur la validité de la déclaration d'indépendance unilatérale du Kosovo, en février 2008. Les 15 juges rendront leur avis l'année prochaine, après avoir auditionné les représentants de 29 pays, dont les cinq membres du Conseil de sécurité de l'ONU.

L'indépendance kosovare est à ce jour reconnue par 63 pays mais pas par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Le dossier est suivi de près, notamment par tous les pays comportant des régions aux vélléités séparatistes, comme la Russie, la Chine ou l'Espagne, qui craignent l'effet contagieux de l'exemple kosovar.

Devant les 15 juges, l'avocat du Département d'Etat américain, Harold Koh, a exhorté la CIJ à refuser de se prononcer sur cette déclaration d'indépendance, ou à reconnaître qu'elle est en accord avec le droit international. Une déclaration d'indépendance est selon lui "fondamentalement un acte politique", que les Etat doivent ensuite "décider de reconnaître ou pas".

Dans le camp d'en face, l'avocat de la Russie Kirill Gevorgian a estimé que la résolution du Conseil de sécurité, affirmant que le Kosovo doit négocier son statut avec la Serbie, était toujours en vigueur. "Aucune action unilatérale ne peut être considérée comme un règlement définitif", a-t-il jugé. AP

Commenter cet article