Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gaz: Poutine annonce un compromis avec l'Ukraine

Publié le par SABAKA

YALTA — Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi avoir trouvé un compromis avec Kiev sur l'épineux dossier gazier en se disant prêt à réviser des contrats gaziers bilatéraux, à l'issue de négociations avec son homologue ukrainienne à Yalta (sud de l'Ukraine).

"Le Premier ministre a posé une série de questions liées à la crise. Nous avons jugé possible d'accéder à ses désirs et de corriger les accords" conclus auparavant, a déclaré M. Poutine lors d'une conférence de presse conjointe avec la chef du gouvernement ukrainienne Ioulia Timochenko.

La Russie a notamment accepté de réduire les volumes du gaz devant être acquis par Kiev sans imposer de pénalités et d'augmenter de 60% le tarif pour le transit du gaz russe vers l'Europe via l'Ukraine, a-t-il précisé.

"Gazprom et Naftogaz se sont mis d'accord sur de nouveaux volumes", a indiqué M. Poutine en référence aux sociétés d'hydrocarbures russe et ukrainienne. "Le tarif pour le transit augmentera d'environ 60%", a-t-il ajouté.

Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a averti plus tôt dans la journée que le transit vers l'Europe via l'Ukraine serait de nouveau menacé si Kiev et Moscou ne révisaient pas les contrats gaziers signés en janvier, dans une lettre au président russe Dmitri Medvedev.

Le chef de l'Etat ukrainien a réclamé une révision du tarif de transit, trop bas selon lui, et du principe "take or pay" ("prends ou paie") qui oblige l'Ukraine à s'acquitter d'un certain montant de gaz même si elle en acquiert moins, ou à payer de lourdes pénalités.

"Le contrat de transit ne prévoit pas de principe +transporte ou paie+" et "pratiquement aucune sanction" contre la Russie si cette dernière ne remplit pas ses engagements, a ajouté M. Iouchtchenko.

L'Ukraine, dont la consommation énergétique a drastiquement baissé en raison de la crise économique mondiale, risque des pénalités de 8,5 milliards de dollars pour la seule année de 2009, soit deux fois plus que le montant payé par Kiev pour le gaz consommé de facto, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Pour sa part, Mme Timochenko avait assuré mercredi que le prix du transit du gaz russe via l'Ukraine (actuellement 1,7 dollars/1000 m3 sur 100 kilomètres) allait doubler en 2010.

Les rapports ukraino-russes dans le domaine gazier sont suivis de près par les Européens, qui avaient subi début janvier une longue interruption des livraisons russes au beau milieu de l'hiver, en raison d'un conflit gazier entre Kiev et Moscou.

Un quart du gaz consommé dans l'UE provient de Russie, dont 80% transitent par l'Ukraine.

Commenter cet article