Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SAGRADA FAMILIA de GAUDI

Publié le par SABAKA


La Sagrada Família, Temple Expiatori de la Sagrada Família de son nom complet en catalan, ou Templo Expiatorio de la Sagrada Familia en espagnol, Temple expiatoire de la Sainte Famille, est une œuvre inachevée de l'architecte Antoni Gaudí, située dans le quartier de l'Eixample de Barcelone.

En 1882, la construction débuta dans un style néogothique (Crypte) puis en 1883, sous la direction nouvelle de Gaudí, le projet prit une nouvelle direction. Selon sa manière habituelle de travailler, Gaudí réalisa quelques esquisses du bâtiment et improvisa la construction au fur et à mesure que les travaux avançaient. Gaudí était le seul responsable de la construction, à 31 ans seulement. Il consacrera les quinze dernières années de sa vie à réaliser exclusivement cet édifice. Une de ses idées les plus innovantes fut le dessin des hautes tours de forme conique et circulaire qui se distinguent au dessus des différents portails.

La temple, une fois terminée, comportera 18 tours : quatre pour chacune des trois entrées et six tours au centre de l'ouvrage, autour de la coupole, dont la Tour centrale dédicacée à Jésus mesurera 170 mètres de haut. L’intérieur sera formé par d’innovantes colonnes arborescentes inclinées et voutées en forme d’hyperboloïde et de paraboloïde.

En 1926, Gaudí mourut alors que seulement une seule des tours avait été construite. Du projet initial, il ne reste que quelques plans et un modèle en plâtre, le reste ayant été détruit durant la Guerre civile espagnole. Depuis, les travaux continuent et portent actuellement sur les portails de la Nativité, de la Passion et plus récemment sur celui de la Gloire. A l’intérieur, les voutes sont en cours de réalisation. L’oeuvre réalisé par Gaudi soit la façade de la Nativité et la crypte ont été inscris en 2005, au patrimoine mondiale de l’Unesco comme « oeuvre de Antoni Gaudí »

L'ensemble devra être achevé entre 2025 et 2030. Le rythme de sa construction s'explique par le fait que selon les voeux de Gaudi, le financement reste entièrement privé. Il s'agit de dons désintéressés (individuels, associations ou entreprises) et des récoltes financières des entrées des touristes (2,5 milions de visiteurs). Auncun argent ne provient du gouvernement de Catalogne (Generalitat de Catalogne).

Histoire

L’idée de construire un temple catholique à la mémoire de la Sainte Famille (de Jésus de Nazareth) sur les nouveaux terrains barcelonais de l’Eixample revient au libraire Josep Maria Bocabella qui fonda l’association des dévoués de Saint Joseph.






Pour son association, il acquit un pâté de maison entier de l’Eixample connut sous le nom, El Poblet, prés du Camp de l'Arpa, entre les rues Provença, Mallorca, Marina et Sardenya.[1]

Le projet fut dirigé dans un premier temps par Francisco de Paula del Villar y Lozano qui conçut le projet dans un style néogothique, rejetant l’idée de Bocabella de faire une réplique du Sanctuaire de Loreto. [2]

Le projet de Villar consistait à réaliser une église en trois nefs avec des éléments typiques de l’architecture gothique comme les vitraux de forme alvéolaire, les contreforts extérieurs et un haut clocher en forme d’aiguille.

La première pierre fut posée le 19 mars 1882, jour de Saint Joseph, en la présence de l’évêque de Barcelone, José María Urquinaona. Gaudí assista à la cérémonie car il avait travaillait comme assistant de Villar sur plusieurs projets. À ce moment, il ne pouvait imaginer qu’il deviendrait l’architecte en chef de l’ouvrage [3]. Les travaux ne commencèrent que le 25 aout 1883 grâce à l’entreprise de Macari Planella i Roura.[4].

En 1883, Villar renonça aux travaux en raison d’une désaccord avec Joan Martorell, architecte conseil de Bocabella. [5] Le projet fut offert à Martorell lui même mais il refusa et l’offrit au jeune Gaudi, qui n’avait que 31ans. Gaudí avait été assistant de Martorell en de nombreuses constructions, ce qui explique son choix alors que Gaudi n’avait jamais réaliser de si grandes constructions. En devenant le responsable du projet, Gaudí modifia entièrement le projet, sauf la partie déjà construite (Crypte), donnant aujourd’hui à cet élément, son style si particulier.

La Sagrada Familia en 1915.




Durant les 43 dernières années de sa vie, il travailla intensément à l’ouvrage et exclusivement lors de ses 15 dernières années. Cet forte et longue implication s’explique par le fait que Gaudí définissa de nombreux aspects à mesure que la construction avançait, au lieu de réaliser concrètement les éléments au préalable sur des plans. Ainsi, sa présence personnel sur le chantier était indispensable.

Durant la vie de Gaudi, uniquement la façade de la Nativité fut réalisé, sculptée par Carles Mani, Llorenç Matamala et Joan Matamala. De la même manière, seule une tour fut achevé, celle de Saint Barnabé.

Gaudí mourra le 10 juillet 1926, renversé par un tramway trois jours auparavant. Il sera enterré dans la Crypte de la Sagrada Família le 12 Juillet.

Son assistant Domènec Sugrañes acheva durant les années 1926 et 1936, les travaux des trois tours qui restait à finaliser pour conclure l’ensemble de la façade de la Nativité.

Les travaux de la Sagrada Familia en 1928, telles que Gaudi pouvait les voir avant de mourir.


Durant la guerre civile espagnole, la majeur partie de l’atelier de Gaudí fut détruit. Ainsi, en raison de la destruction des ébauches, des maquettes, des modèles du temple et pour la manière de travailler tout à fait particulière qu’avait Gaudi, il ne reste aucun plan directeur indiquant comment terminer l’ouvrage.

Ainsi, quand en 1944, on reprit la construction de la Sagrada Familia, il fallut définir dans un premier temps comment devait procéder la suite, afin de suivre le plus fidèlement les idées de Gaudi.

Cette tâche difficile fut relevée par les architectes Francesc Quintana, Isidre Puig i Boada et Lluís Bonet i Garí et pour les sculptures à Jaume Busquets. A savoir que pour la façade de la Passion, les sculptures furent réalisés par Josep Maria Subirachs.

Les œuvres de cette façade ont déclenché de nombreuses polémiques en raison des sculptures de style contemporaine loin du style réalisé par Gaudi sur la façade de la Nativité.

Depuis 1987, les travaux sont sous la direction de Jordi Bonet i Armengol.


 



 


Un des points qui a suscité la plus grande des controverses au sujet de la Sagrada Familia reste son implantation urbaine dans Barcelone. Quand commencèrent les travaux, le site se trouvait sur des terrains vagues mais petit à petit, le temple catholique fut rapidement rattrapée par l’urbanisation rapide de Barcelone. En 1905, Gaudi réalisa un projet pour englober la Sagrada Familia dans le Plan Jaussely (plan géométrique réalisé au nord de la ville pour faire face à la croissance urbaine de la ville). Gaudi prévoit alors un plan où l'église catholique se trouvait dans un zone plantée d’arbres en forme d’étoile octogonale, permettant le recul suffisant pour admirer l’ouvrage dans son intégralité. Cependant, en raison du coût des terrains, le projet fut réduit à une étoile en quatre points. [7]

Mais le plan de Gaudí ne fut pas complètement oublié. En 1975, la mairie de Barcelone réalisa une étude urbaine qui prévoyait une zone en forme de croix autour de la Sagrada Familia avec quatre places, aménagé en parcs. [8] A ce moment, il n’existait que deux de ces places et la création de deux nouvelles supposaient donc la démolition de nombreux batiments. Le projet fut donc abandonné.



Maquette de la Sagrada Família

 






Upload images



Mon premier regard. Magnifique ! !

Elle est plus belle que je l imaginais. Je ne regrette pas d avoir fait 11 heures de route pour la voir et prendre ces photos.

Upload images



Elle est magnifique mais toujours en travaux. Les premieres messes seront celebrees en 2010 et  la sangrada familia sera acheve en 2030.

Upload images



Upload images

Commenter cet article