Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visas et modernisation au sommet UE-Russie sur fond de crise en Europe

Publié le par SABAKA

Les dirigeants russes et européens se retrouvent lundi et mardi en Russie pour un sommet centré sur l'abrogation à terme des visas et le "Partenariat pour la modernisation", sur fond de crise de la zone euro. Au cours de cette réunion organisée dans la ville portuaire de Rostov-sur-le-Don (sud-ouest), le président russe, Dmitri Medvedev, rencontrera pour la première fois le président de l'UE, Herman Van Rompuy. Le Premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, qui assure la présidence tournante de l'UE, représentera les 27 pays membres, au côté du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, à ce sommet placé sous haute surveillance avec le déploiement de 8.000 policiers. Moscou souhaite faire de l'abrogation des visas avec l'Europe un des thèmes clés de cette rencontre, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et les consultations des experts approchent de leur terme. Le programme nucléaire iranien, le Proche-Orient, l'Afghanistan et la lutte contre le changement climatique seront également à l'ordre du jour, selon l'ambassadeur russe auprès de l'UE, Vladimir Tchijov. "Le régime sans visa est l'un des éléments les plus importants de notre partenariat avec l'UE", a souligné vendredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko. La proposition de passer au régime sans visa avait été avancée pour la première fois en 2002 par le président russe d'alors, Vladimir Poutine, soulignant son importance pour les habitants de Kaliningrad -- enclave russe entourée de pays de l'UE -- mais aussi pour les relations de la Russie avec l'UE élargie. Après des années de négociations, les deux parties avaient signé en 2006 un accord simplifiant l'obtention de visas pour les Russes. Moscou continue de plaider pour la suppression de ce régime mais se heurte à des réticences de l'UE, notamment sur la protection des frontières et l'introduction de passeports biométriques. Autre thème majeur du sommet, le développement du "Partenariat pour la modernisation" proposé lors du sommet UE-Russie en novembre 2009 à Stockholm: MM. Medvedev et Barroso s'étaient entendus sur l'établissement d'un partenariat conjoint qui devrait aider à Moscou à utiliser l'expérience européenne dans la diversification de son économie et à surmonter son retard technologique. Les échanges entre les deux délégations à Rostov porteront également sur la crise financière qui affecte la zone euro, a observé M. Grouchko: "Ce thème est d'autant plus important que la Russie est le troisième partenaire économique de l'Union européenne, et l'UE le principal partenaire commercial de la Russie". En 2009, les investissements des pays de l'UE en Russie ont atteint 211,6 milliards de dollars, soit près de 80% des investissements étrangers dans l'économie russe. Et la Russie a investi l'an passé 37,7 milliards de dollars dans des pays de l'UE, soit 60% de ses investissements à l'étranger. Aux yeux de Fiodor Loukianov, rédacteur en chef du magazine "La Russie dans la politique mondiale", il ne faut "pas s'attendre à quelque chose de concret" au cours du sommet, dans la mesure où les principaux sujets à l'ordre du jour sont des "initiatives à long terme". De plus, "la Russie semble donner la priorité encore plus qu'auparavant aux relations bilatérales". Et l'Europe, elle, est "confrontée à des problèmes intérieurs graves qui la préoccupent davantage que les relations avec la Russie", relève pour sa part Sergueï Alexachenko, analyste au centre Carnegie, en faisant allusion à la crise de la dette.

Commenter cet article

nicolas 31/05/2010 07:18



Salut,


Je souhaite une bonne continuation à votre blog qui est intéressant à découvrir.


A+


Nicolas