Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre franco-russe à Evian

Publié le par SABAKA

- Nicolas Sarkozy et Dmitri Medvedev à Evian - AFP/PHOTO MIKHAIL KLIMENTYEV -

Le président russe Dmitri Medvedev a confirmé mercredi le retrait des forces russes des zones tampons en Géorgie

Les présidents russe Dmitri Medvedev et français Nicolas Sarkozy, négociateur du cessez-le-feu dans le conflit russo-géorgien d'août, se sont retrouvés mercredi à Evian (Haute-Savoie), deux jours avant la date limite pour le retrait russe des "zones-tampon" autour des provinces séparatistesde l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie".

Le président Dmitri Medvedev a déclaré que le retrait des forces russes des zones tampon en Géorgie sera achevé mercredi "avant minuit".

La crise géorgienne a enfoncé un coin profond dans la relation entre la Russie et l'Union européenne, qui doivent restaurer la confiance mutuelle en nouant un véritable partenariat stratégique, a déclaré mercredi Nicolas Sarkozy. "Entre nous, il faut rétablir la confiance qui est la condition d'un partenariat stratégique ambitieux", a dit le président français lors de la première conférence de la World Policy Conference qui s'est clôturée mercredi à Evian. "J'ai fait le pari du dialogue", a-t-il ajouté.

Le président Nicolas Sarkozy a déclaré à Evian que les discussions sur le Caucase, à Genève à partir du 15 octobre, "doivent associer tous les acteurs concernés", laissant entendre que les Ossètes du sud et Abkhazes pourraient y être admis.

 
Crise financière mondiale

Le président russe Dmitri Medvedev a souhaité un renforcement du système de gestion international des risques économiques et apporté son soutien à la proposition du président français Nicolas Sarkozy de réunir un G8 élargi "pour régler les problèmes du système financier mondial" .

La cause de la crise financière mondiale actuelle, "c'est l'égoisme économique de certains pays", a déclaré le président russe devant la World Policy Conference (WPC), à Evian.
"Il faut inclure d'autres économies qui ont un rôle fondamental: la Chine, l'Inde, le Brésil", a-t-il ajouté. "C'est pourquoi j'estime opportune l'idée du  président Sarkozy d'organiser une rencontre multilatérale" a-t-il ajouté.

De son coté, Nicolas Sarkozy a plaidé pour une réponse coordonnée des banques centrales et des gouvernements pour faire face à la crise financière. "Seule l'action coordonnée des banques centrales et des gouvernements permettra d'enrayer le risque systémique et d'assurer le financement des économies"" face à une "tempête financière sans précédent", a-t-il déclaré lors d'un discours à Evian.

La proposition d'un sommet du G8 élargi aux grands pays émergents a été avancée par le président français, dans le but de refonder le capitalisme financier, à la lumière de la crise financière.

Nicolas Sarkozy estimé que ce sommet international devrait se tenir juste après l'élection présidentielle américaine, au début du mois de novembre.

 

Sécurité en Europe

Nicolas Sarkozy a proposé mercredi la tenue d'un sommet de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) afin de remettre à plan la sécurité sur le continent européen.

"Pourquoi ne pas remettre à plat, tous ensemble, institutions et pays concernés, tout ce qui concerne la sécurité de notre continent ?" a déclaré le président français en présence de son homologue russe Dmitri Medevedev, devant la World Policy Conference à Evian.

"Nous pouvons le faire dans le cadre de l'OSCE, seule enceinte qui rassemble sur un pied d'égalité tous les acteurs de la sécurité paneuropéenne", a-t-il ajouté. "Je propose qu'un sommet de l'organisation soit spécialement convoqué à cet effet à la fin de l'année 2009."

Nicolas Sarkozy s'est dit prêt à discuter de la proposition de Dmitri Medvedev d'un nouveau pacte de sécurité qui irait "de Vancouver à Vladivostok", c'est-à-dire au-delà de l'Europe. "La proposition du président Medvedev répond à un besoin réel", a-t-il déclaré.

Commenter cet article